Quels sont les atouts du remarketing pour l’e-commerce ?

Le remarketing, ou retargeting, est un moyen d’améliorer le taux de conversion de l’e-commerce : 98 % des visiteurs d’un site marchand ne finalisent pas leur achat dès la première visite. Le remarketing est une technique pour les relancer ultérieurement, par le biais de publicités ciblées destinées à les convertir.

Comment fonctionne le remarketing ?

Le remarketing permet d’exposer un internaute ayant déjà visité un site, à des encarts publicitaires placés sur des sites partenaires (display) ou dans la page de résultats de Google (search). Lors de son premier passage sur un site, l’internaute est “marqué” grâce à un cookie placé sur son ordinateur, qui permettra de l’identifier ultérieurement. Cette forme de publicité s’avère plus efficace que d’autres formes plus classiques, car la personnalisation facilite la conversion. Par ce moyen, le taux de clic sur les encarts publicitaires peut être jusqu’à dix fois supérieur au taux habituellement observé (5 % contre 0,5 à 2,5%)2.

Comment mettre en place une campagne de remarketing ?

Google propose des campagnes de reciblage publicitaire à travers son programme de publicité AdWords. Dans ce cas, vos annonces seront visibles sur son réseau de sites partenaires. On peut aussi faire appel à des prestataires spécialisés, comme ZeBestOf ou Criteo. Il suffit ensuite de définir les principaux paramètres de la campagne : durée, budget, type de bannière, etc.

Les campagnes de reciblage publicitaire sur les réseaux sociaux

Sur Facebook, Twitter ou d’autres réseaux sociaux, il est également possible de faire du reciblage publicitaire, ou retargeting. Le fonctionnement de base est le même, mais cette fois-ci les bannières publicitaires s’affichent sur la page sociale ou dans le fil d’actualité de l’utilisateur. Il sera exposé à des pubs personnalisées, établies à partir du croisement des données du site visité et celles du réseau social (historique de navigation, données démographiques, géographiques, etc.).

Quelles sont les autres formes de remarketing ?

On parle aussi de remarketing dans d’autres cas. Là encore, le principe reste le même, il s’agit de relancer le visiteur pour le convertir, seuls les procédés ou les outils diffèrent :

  • le retargeting on-site consiste simplement à relancer le visiteur lors de sa visite sur le site, en lui adressant un message destiné à l’inciter à finaliser son achat ;
  • l’e-mail retargeting consiste à relancer les visiteurs au moyen d’un e-mail ;
  • le retargeting cross-device permet de recontacter un prospect ayant visité un site marchand sur un autre dispositif que celui utilisé lors de sa première navigation. Par exemple, il peut être relancé sur son smartphone après avoir visité un site marchand sur son ordinateur, ou l’inverse ;
  • l’app retargeting consiste à reprendre contact avec le prospect via une application installée sur son smartphone.

Quelques astuces pour optimiser les performances du retargeting

Pour améliorer les conversions, on peut affiner la stratégie de retargeting :

  • réutiliser dans les bannières de retargeting des visuels auxquels l’internaute a déjà été exposé sur le site ;
  • intégrer des Call-To-Action pour faciliter une conversion immédiate ;
  • effectuer un ciblage fin de l’audience, à partir des données démographiques et géographiques.

Le remarketing est une technique largement utilisée par des géants du commerce digital, comme Amazon ou Cdiscount, mais il peut aussi s’adapter aux besoins d’enseignes beaucoup plus modestes. Même avec un budget restreint, une marque peut mettre en place une campagne de reciblage publicitaire. Elle le fera selon son budget. Il lui suffira de définir le montant qu’elle souhaite allouer à sa campagne de retargeting, avant son lancement.

Sources : 1. Criteo – 2. L’Express Entreprise