Comment les influenceurs peuvent-ils monétiser leur audience ?

Quand l’influenceur commence à avoir du succès, il ne sait pas toujours comment monétiser son audience. Il hésite aussi, car il a peur de déplaire à sa communauté. Pourtant, différentes formes de partenariat peuvent être mises en place sans que cela nuise à son image. L’important est de toujours travailler dans la transparence.

Marques et influenceurs s’engagent dans une stratégie gagnant-gagnant

monétiser son audience blog
En engageant un partenariat avec un influenceur, une marque peut bénéficier de sa notoriété et accéder immédiatement à une cible qualifiée. Mais, les influenceurs ont également beaucoup à attendre de ces formes de collaboration. Au-delà de l’aspect purement financier, la marque contribue à valoriser l’influenceur. Cet objectif ne peut être atteint qu’en sélectionnant les marques avec soin, en choisissant celles dont l’ADN est proche de celui de l’influenceur. Un peu, beaucoup, passionnément, les engagements avec les marques peuvent se faire de façon ponctuelle ou sur le long terme. C’est avant tout aux deux acteurs de définir la forme et la durée du partenariat qu’ils souhaitent mettre en place.

Les influenceurs et les marques, des partenariats ponctuels

La créativité étant toujours à encourager, on peut envisager toute forme de partenariat avec les marques. Il existe cependant quelques formules qui font toujours recette :

  • le publi rédactionnel : l’influenceur rédige et publie un article sur son blog et ses comptes sociaux. Le contenu, rédigé dans un contexte d’expérience utilisateur, est destiné à mettre un produit ou une marque en avant. Il prend la valeur d’un avis critique, destiné à faire découvrir une nouveauté aux abonnés et leur permettre de faire un choix éclairé ;
  • le test produit : après avoir testé un produit, l’influenceur donne son avis à sa communauté sous la forme d’un article, d’un visuel ou d’une vidéo, toujours dans un contexte d’expérience utilisateur ;
  • le post social : il s’agit d’une photo ou d’une vidéo offrant une mise en situation du produit par l’influenceur, postée sur le réseau social adapté au format et à la cible (YouTube, Facebook ou Instagram) ;
  • le jeu concours est organisé par l’influenceur et diffusé à la fois sur son blog et ses pages sociales. Il se présente avant tout comme un bon plan destiné à faire gagner un produit ou un service à sa communauté. La diffusion sur les réseaux sociaux favorise le partage et augmente la visibilité du concours ;
  • l’unboxing est une vidéo diffusée sur YouTube ou Instagram Story dans laquelle l’influenceur partage ses premières impressions en déballant un produit. L’unboxing doit son succès au format vidéo et au registre d’accès à l’audience misant sur l’émotionnel et le plaisir de la découverte.

Les collaborations entre marques et influenceurs sur le long terme

Après quelques tests successifs, marques et influenceurs décident parfois d’aller un peu plus loin et de s’engager sur des partenariats plus longs. Dans cette approche, le display a fait ses preuves et s’offre un second souffle grâce à l’influence. Présenté dans ce contexte, il a l’avantage d’offrir une bien meilleure efficacité que dans sa forme classique. Mais, le partenariat peut aller plus loin en donnant à l’influenceur la qualité d’ambassadeur de marque, symbole même de l’engagement sur le long terme :

  • les campagnes de pub display : un encart publicitaire est placé sur le blog de l’influenceur pour une durée déterminée à l’avance avec la marque. Ce format de publicité peu intrusif prend une valeur informative par la mise en avant d’un produit apprécié par l’influenceur ;
  • l’ambassadeur de marque porte les couleurs de la marque et relaie son actualité sur son blog et ses pages sociales. Pour que le partenariat soit pleinement réussi, l’influenceur doit choisir une marque qui présente de grandes affinités avec son univers et dont il partage les valeurs.

Les partenariats entre marques et influenceurs sont devenus une pratique courante, pleinement acceptée par le public qui y voit une vraie valeur informative. Le nouveau mot d’ordre est consommer mieux, consommer autrement, réinventer la pub, pour l’inscrire dans une démarche opt-in où le consommateur a enfin le droit de choisir les contenus publicitaires auxquels il souhaite être exposé.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment