Pourquoi faire appel à un community manager externe ?

Comme chacun le sait, les réseaux sociaux c’est facile. La preuve en est tout le monde les utilise. Alors, à quoi bon faire appel à un community manager pour animer une page Facebook ? D’ailleurs, Elodie, l’assistante de Ronan qui adore Facebook, paraît être la personne idéale pour cette tâche. Je vais lui en toucher deux mots, je suis sûre qu’elle saura très bien faire ça. Donc, c’est réglé, pas besoin de faire appel à un community manager externe. Un bac +5 pour publier quelques photos sur Facebook ! Pff… ! et puis quoi encore !

Elodie peut-elle vraiment remplacer un community manager externe ?

Réfléchissez tout de même avant de vous décider à confier votre stratégie social média à Elodie. Assurez-vous qu’elle est bien la personne qu’il vous faut et qu’elle maîtrise toutes les subtilités des réseaux sociaux. Un community manager, digne de ce nom, doit :

  • avoir beaucoup de temps à consacrer à la gestion de la communauté sociale de votre entreprise ;
  • mettre en place une vraie stratégie social média prenant en compte les objectifs de l’entreprise et son environnement concurrentiel
  • mettre en place un planning éditorial
  • élaborer une stratégie de contenu adaptée à l’entreprise, à ses besoins, à chaque réseau social et à l’actualité de votre secteur
  • bien connaître les spécificités des différents réseaux sociaux et savoir lesquels choisir pour votre entreprise
  • savoir animer une communauté sociale et être capable de la développer, en interagissant avec elle et en favorisant l’engagement pour votre marque
  • connaître le ton particulier et les codes en vigueur sur chaque réseau social, afin d’adopter le langage et le comportement les plus justes
  • créer des contenus sous des formats divers (texte, photo, vidéo, etc.)
  • savoir utiliser tous les outils numériques indispensables au CM : outils de veille, de social media management, de growth hacking, de scénarisation, d’automatisation, de graphisme, etc.
  • identifier les influenceurs intéressants et développer des partenariats avec eux
  • effectuer la veille de votre secteur, afin d’adapter votre stratégie sociale en fonction de l’activité de vos concurrents
  • gérer l’e-réputation de votre entreprise, critère de plus en plus important dans votre communication, et savoir prévenir les crises
  • être capable de neutraliser un troll en sachant comment lui répondre
  • savoir réagir vite et bien si l’entreprise est victime d’un Bad Buzz
  • organiser des événements sur les médias sociaux, des campagnes de publicité, des jeux-concours, pour gagner en visibilité, favoriser l’engagement de votre communauté, et générer du trafic sur votre site internet
  • ·évaluer la stratégie sociale mise en place à l’aide d’indicateurs pertinents et savoir affiner votre stratégie sociale en conséquence
  • être toujours en éveil : sur les médias sociaux, on ne dort jamais et on ne prend jamais de vacances. Toujours sur la brèche, le CM est capable de réagir lorsqu’un événement favorable ou défavorable à l’entreprise se produit

Ne sous-estimez pas les qualités d’un bon community manager, car celui-ci ne peuvent se réduire à la publication frénétique de n’importe quel contenu sur les médias sociaux. Au contraire, chacun des posts de ce spécialiste de la communication est mûrement réfléchi, et entre dans une stratégie social média globale minutieusement pensée. Quelles que soient les qualités d’assistante d’Elodie, pensez-vous encore qu’elle puisse remplir cette tâche avec une réelle efficacité ?

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment