Marques de puériculture : le storytelling raconte votre histoire

Le storytelling propose d’intégrer une histoire au discours marketing des marques. Il vise à susciter une émotion, facteur jouant un rôle déterminant au moment d’acheter un produit. Le storytelling permet aux marques de créer un univers qui leur est propre et de se différencier de la concurrence.

Le storytelling, l’histoire de votre marque de puériculture

Tout le monde aime les histoires. Cet intérêt pour les belles histoires ne s’éteint pas avec l’entrée dans l’adolescence ou l’âge adulte. Le storytelling consiste à raconter une histoire pour construire l’identité d’une marque ou vendre un produit, plutôt que de mettre en avant des arguments de vente classiques. Par ce moyen, elle souhaite créer un engagement fort du client. Celui-ci n’est pas basé sur des critères rationnels, mais sur l’émotion que la marque est capable de susciter chez lui. En devenant client de la marque, la cible fait bien plus qu’acheter un produit, elle intègre immédiatement un groupe de membres privilégiés, partageant des valeurs et des goûts communs.

Comment construire un bon storytelling ?

Un bon storytelling doit coller aux valeurs de la marque et à celles de l’audience. L’histoire ne doit jamais sonner faux et donner l’impression d’un discours fabriqué à des fins purement marketing. Cette démarche serait perçue par la clientèle comme une trahison et pourrait ternir durablement l’image de l’entreprise. Le storytelling doit raconter l’histoire de la marque, ce qui fait sa différence et son identité. Le bon storytelling est un savant mélange de rigueur et de créativité :

  • définir la cible et connaître ses valeurs : c’est ce qui détermine le ton et le style de communication ;
  • créer une histoire basée sur des éléments forts, réels ou imaginaires, que l’on souhaite mettre en avant, et véhiculant les valeurs de la marque. Qu’est-ce qui fait sa différence ? Il peut s’agir de l’histoire de l’entreprise, de ses moyens de production et de commercialisation, du caractère innovant de ses produits, etc. Cet élément différenciant sera le fil conducteur, présent tout au long du processus narratif ;
  • attirer l’attention : l’intérêt du storytelling est de se démarquer au sein d’une offre foisonnante. Il souligne l’univers unique de la marque, qui retiendra l’attention du client. Il faut trouver un angle original pour retenir son attention ;
  • faire rêver le client : la marque vend bien plus qu’un produit, elle vend un produit unique intégré dans une histoire qui plaît au client ;
  • adopter un ton particulier : le registre choisi peut être l’humour, l’émotion, la parodie, etc., l’important est d’adopter un ton particulier et de le conserver dans tous ses supports de communication.

Le storytelling peut être utilisé ponctuellement à l’occasion d’un lancement de produit ou prendre place dans une campagne publicitaire. Il peut aussi être utilisé dans la communication globale de l’entreprise et contribuer à la construction de son image et lui donne un positionnement.