Comment optimiser vos images sur les médias sociaux ?

Attractives et colorées ou douces et nuancées, les images parlent au cerveau humain dans un langage universel plus accessible que l’écrit. Elles favorisent partages, interactions et engagement pour la marque bien mieux que les autres types de contenu. Mais pour atteindre ces objectifs, les visuels doivent être de qualité et soigneusement travaillés. Voici quelques suggestions pour optimiser vos visuels sur les réseaux sociaux.

Publier des images de qualité sur les réseaux sociaux : une belle carte de visite pour votre marque

Le marketing visuel ne se satisfait pas de quelques photos prises au hasard dans son stock d’images ou sur internet. Il répond à une stratégie soigneusement élaborée. Cela passe tout d’abord, par des visuels de qualité, bien nets, et soigneusement cadrés en fonction des exigences de chaque réseau social. Si un filtre est utilisé, il devra être le même pour toutes les images. Les visuels surchargés sont à éviter, car trop d’éléments risqueraient de brouiller la compréhension du message.

Une palette de couleurs choisie pour optimiser sa communication visuelle sur les médias sociaux

La couleur des images ne se choisit pas non plus au hasard. Elle doit être en cohérence avec l’identité visuelle de la marque, elle-même choisie en fonction de la cible et des codes en vigueur dans le secteur. La cible doit pouvoir tout de suite s’identifier à la marque, retrouver ses codes et son langage visuel sans qu’il puisse y avoir d’ambiguïté. Les photos doivent rependre les différentes couleurs définies dans la charte graphique de l’entreprise, celles choisies pour le site, le logo et les supports de communication papier. Les couleurs des fonds, des polices, des bordures, des graphiques doivent aussi respecter les codes choisis. Cette cohérence de style et de couleurs rend les visuels immédiatement assimilables à la marque et favorise l’engagement.

Sur les médias sociaux, des visuels pensés pour répondre à un objectif précis

Le visuel est toujours utilisé dans un but précis. Les professionnels l’utilisent rarement pour adresser un petit bonjour à leur communauté ou pour le plaisir de leur montrer une jolie illustration. Si l’objectif est de mettre un produit en avant, celui-ci doit occuper le devant de la scène. Dans ce cas, il faut éliminer les arrière-plans surchargés, tout élément qui pourrait distraire la cible du sujet principal. Mais il y a bien d’autres utilisations possibles de visuels sur les réseaux sociaux, car ils se prêtent particulièrement bien à ce support de communication. Déclinables sous des formes variées, ils peuvent être utilisés :

  • pour lancer un concours ;
  • donner l’adresse et les horaires d’un point de vente ;
  • diffuser des statistiques sous forme d’infographies ;
  • annoncer une promotion ;
  • mettre en avant un nouveau produit …

Les textes qui accompagnent les visuels : de la discrétion avant toute chose

Si les images contiennent un texte, il doit être concis, placé pour renforcer son impact sans lui ravir la vedette. Utiliser la même police de caractères pour tous les textes rend le message plus clair. La police choisie doit être en cohérence avec la nature du message délivré, et plus généralement avec le style de communication de la marque. Là encore, clarté, concision, netteté, favoriseront une bonne compréhension et donneront plus de poids au texte. Si l’image doit être accompagnée d’un texte plus long, il est préférable de le mettre en légende, plutôt que de surcharger le visuel.

On ne trouve pas toujours la formule idéale du premier coup. L’A/B testing permet de trouver celle qui remportera l’adhésion de votre audience. Chercher, tâtonner, tout changer, enfin bref, être créatif permettra de trouver le visuel idéal, celui qui favorisera les partages et optimisera votre communication sur les médias sociaux.