Pourquoi la micro influence cartonne ?

Le marketing s’intéresse de plus en plus aux micro-influenceurs. Les marques voient en eux des partenaires intéressants pour doper leur stratégie social media : 43 % des influenceurs avaient des communautés de moins de 1000 abonnés lorsqu’ils ont engagé leur premier partenariat.1 Pourquoi les micro-influenceurs séduisent-ils autant les marques ?

Les marques et les micro-influenceurs

micro-influenceurs parentaux
Les communautés modestes des micro-influenceurs pourraient paraître trop minces pour que les marques s’y intéressent. Pourtant, ils suscitent de plus en plus leur intérêt. Pourquoi ? Parce qu’ils leur permettent d’avoir accès à une audience bien ciblée et engagée, à des marchés de niche, ce qui n’est pas le cas avec les méga-influenceurs. Les rémunérations perçues par les micro-influenceurs sont aussi plus modestes que celles des mastodontes de l’influence, ce qui favorise un meilleur retour sur investissement des campagnes de pub.

Comment déterminer la zone d’influence d’un micro-influenceur ?

La zone d’influence ne se limite pas à la taille d’une communauté. Pour bien l’évaluer, on doit aussi s’intéresser au pouvoir de prescription de l’influenceur. Comment ? En s’intéressant à sa capacité à engager sa communauté. Les interactions sur le compte social de l’influenceur, les commentaires, les partages, sont le signe d’un fort engagement de sa communauté. Dans ce domaine, les micro-influenceurs font évidemment bien mieux que les stars de l’influence. Selon une étude réalisée à partir de 300 000 comptes Instagram, plus la communauté s’élargit, plus l’engagement baisse.

Quels taux d’engagement moyen, chez les micro-influenceurs ?

taux engagement moyen micro influenceur

Les taux d’engagement moyen varient, par retour d’expérience, et de manière générale, en fonction de la taille de la communauté.

  • les communautés de 1 000 followers affichent un taux d’engagement de 16 % ;
  • pour une communauté de 5 000 followers, il est de 8 % ;
  • pour une communauté de 10 000 followers, il n’est que de 4,5 %.2

L’authenticité et l’expertise, des qualités propres aux micro-influenceurs

Les consommateurs considèrent l’authenticité et l’expertise comme des qualités déterminantes pour faire confiance à un influenceur :

  • 43 % des clients sont prêts à faire confiance à un influenceur qu’ils jugent authentique ;
  • 39 % considèrent que l’expertise et la qualité des posts sont des critères indispensables ;
  • 39 % disent qu’il est important que l’influenceur soit aussi utilisateur des produits qu’il met en avant.3

Là encore, c’est dans la sphère de la micro influence que l’on trouve le plus de personnes répondant à ses qualités. Passionnés par un sujet, les micro-influenceurs souhaitent partager leur expertise avec leur communauté. L’authenticité et l’expertise lui apportent un maximum de crédibilité.

Les micro-influenceurs de la sphère parentale

micro influenceur maman
Ecouteriez-vous les conseils d’un bodybuilder pour acheter une poussette pour votre bébé ? Il est fort probable que non. Vous apprécierez sans doute davantage les conseils d’autres parents ayant acquis une réelle expertise dans le domaine de la puériculture. Le micro-influenceur est écouté, car les personnes qui le suivent savent qu’il connaît son sujet sur le bout des doigts, qu’il suit les évolutions de son secteur, ce qui lui permet de mettre ses connaissances à jour en permanence. Voilà pourquoi les marques apprécient tant les micro-influenceurs !

 

Sources : 1. Reech Les influenceurs et les marques 2017 – 2. Tank – 3. Olapic

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment