Quel est le rôle du community manager ?

On commence à parler des premiers community managers à partir de 2009, c’est-à-dire assez peu de temps après l’arrivée des réseaux sociaux. Ils ne peuvent en effet exister l’un sans l’autre. Vite devenus les maillons indispensables de la communication digitale des marques et des entreprises les plus innovantes, ils sont malgré tout méconnus et véhiculent encore bon nombre de clichés.

Qui sont les community managers ?

Les community managers sont le plus souvent issus des filières de la communication et du marketing, mais d’autres profils peuvent s’adapter aux exigences du commmunity management (lettres, langues, informatique, économie, commerce, etc.), car la formation sur le terrain a une grande importance dans ce métier. Il ne faut pas imaginer pour autant que passer beaucoup de temps sur les réseaux sociaux suffit à former un community manager, car il doit avoir une solide formation de base et maîtriser beaucoup de compétences qui ne s’improvisent pas.

Quel est le rôle du community manager ?

Le rôle du community manager va beaucoup différer en fonction de la taille et du secteur d’activité de l’entreprise, mais aussi en fonction du statut sous lequel il travaille. Il peut aussi bien intégrer une entreprise, que travailler pour une agence ou en freelance, ce qui change sa pratique au quotidien. Quel que soit son statut, ses missions sont les mêmes, les marques et les entreprises font appel à lui pour doper leur notoriété, acquérir de nouveaux prospects, fidéliser leur clientèle ou assurer la gestion de la relation client.

En quoi consiste le travail du community manager ?

Curieux et hyper connecté, le CM se tient sans cesse informé des évolutions de son secteur, lit la presse, parcourt les réseaux sociaux, interagit avec les blogueurs, surveille la concurrence, etc. Il anime une communauté sociale et entretient un lien constant avec elle. Relais de la marque sur les réseaux sociaux, il est son plus fervent supporteur et assure la cohérence de sa communication social media. Il alimente ses comptes sociaux de billets de blog, photos, vidéos, organise concours et retransmissions live, etc. Habile diplomate, il est capable de gérer les conflits avec les clients mécontents et de transformer un bad buzz en coup publicitaire. Le community manager est réellement un homme, ou une femme-orchestre, aux multiples talents.

Quelles sont les qualités d’un community manager ?

Les réseaux sociaux ne s’éteignent jamais et le CM y assure une présence non-stop, ce qui nécessite de lier étroitement vie et travail. Le community manager ne compte pas ses heures, car il doit savoir tirer parti du moindre événement exploitable pour l’entreprise dont il porte les couleurs. Proactif, réactif, hyper connecté, il a aussi un grand sens du relationnel. Il a une facilité naturelle avec tous les outils numériques, connaît le web et les réseaux sociaux comme sa poche, a une grande aisance rédactionnelle et des connaissances en référencement. Il vit dans un monde globalisé où la pratique de l’anglais est devenue essentielle. Selon son secteur d’activité, peuvent s’ajouter à cela des connaissances en marketing. Son métier évoluant très vite et en permanence, il doit avoir une autre qualité indispensable : l’adaptabilité !

Vous êtes community manager, appréciez le secteur de la puériculture et de la petite enfance ? Vous aimez Kidiwiz et souhaiteriez rejoindre l’équipe ? Venez en discuter avec nous en cliquant simplement sur le formulaire de contact. A bientôt !